Insta, Pola, Pix… What ?

Le truce cool lorsqu’on est « temporairement sans activité » (ou au chôm-chôm comme on dit), c’est qu’on peut se trouver de nouveaux passe-temps. Dans mon cas si j’avais été dans un état normal, j’aurais foncé dans le cinéma le plus proche de chez moi pour enchainer autant de films possibles (mais de façon raisonnable, en me limitant à 3 séances par jour voyons). Malheureusement trop malade pour espérer sortir de mon lit, je me suis donc remise à « bloguer » et  à chercher les sujets sympas sur lesquels je pourrais papoter.

 Et puis je me suis intéressée à la photo, et grâce à mon amie Laura qui m’a offert un sublime cadeau de Noël, j’ai découvert POLABOX, cette petite application toute bête qui permet d’imprimer des photos prises avec son téléphone sous formats Polaroïd en les accompagnant de petites notes. Et j’ai eu le plaisir de recevoir ce matin mon premier paquet, et voilà ce que ça donne :

1493130_10151782923528414_164604522_n

Le gros kiffe du jour qu’il me tarde de recommencer ! Surtout avec mon nouvel appareil ^^ Alors voilà, de nombreuses photos et phases de tests risquent d’arriver, jusqu’à bien-sûr la reprise d’une  « vraie » activité 😉

Qui a dit que NOËL était fini ?

*BONUS TRACK : Come back to me, by HollySiz

Publicités

HAIM comme on les aime

Samedi 30 Novembre 2013, j’ai eu le plaisir de voir HAIM en concert à la Gaité Lyrique. Et ces trois californiennes sur scène, je peux vous dire que c’est vraiment quelque chose ! De Forever à Honey & I, chaque morceau a été joué avec une intensité folle. Y’à pas à dire, ces filles sont vraiment géniales, extrêmement généreuses sur scènes. Et elles reviennent à Paris en Mars alors n’hésitez pas 😉

1474522_10151719252043414_757445132_n

Un concert qui m’a également permis de découvrir SAINT RAYMOND, petit groupe pop-rock indé dont on risque d’entendre parler bientôt… Ma prochaine mission : les revoir à Londres !

It felt great, it felt right, oh
But I fumbled him when I came down to the wire

*BONUS TRACK : Everything she wants, by Saint Raymond